Les marchés historiques de Palerme

Autore:

Categoria:

13,528FansLike
478FollowersSegui
576FollowersSegui

Les marchés historiques ont toujours été situés au coeur des Centres urbains car ils sont des liex privilégiés non seulement pour l’échange de biens, mais également pour l’interaction de la communauté et l’intégration culturelle. La centralité de leur fonction sociale se reflète dans leur localisation urbaine. En fait, a Palerme, ou les trouve ancrés dans le tissu urbain du centre historique. Par exemple a l’interieur de le Loge il y a la “Vucciria” e dans le “Monte di Pietà” on trouve le marché du “Capo”.


La Vucciria

Autrefois, la Vucciria était le marché le plus caractéristique de Palerme, célèbre pour ses nombreux vendeurs de poisson, même si le nom “Vucciria” dérive du français “boucherie”, qui signifie en italien “macelleria” et en fait pendant longtemps il y avait des boucheries avec des quartiers de veau suspendus à l’extérieur du magasin. Angourd’hui la “Vucciria” apparaît tristement vide avec la plupart des magasins maintenant fermés. Cependant il est toujours agréable de se promener dans les ruelles autour de “Piazza Caracciolo”, toutes pavées de “balate” toujours humides.
Le soir, presque miraculeusement, les rues sont remplies de jeunes qui passent leurs soirées dans le nombreux clubs et pubs qui animent la vie nocturne de Palerme.


Le Capo

Le “Capo” est un marché encore actif à Palerme. Il s’étend le long des rues “Carini” et “Beate Paoli”, rue “Sant’Agostino” et rue “Cappuccinelle”. L’une des entrées principales est “Porta Carini”, près du “Palazzo di Giustizia”. L’entrée est étroite, mais le passage est très étroit à cause des étals qui encombrent le marché.
Vous pouvez tout trouver: fruits et légumes de toutes sortes, poisson frais et encore mons frais (il faut savoir le reconnaître), bouchers et vendeurs occasionnels de tous les groupes ethniques. Tout cela exposé en dehors des magasins et couvert par les tentes colorées caractéristiques qui résisten du soleil et des pluies rares. Les voix typiques des vendeurs qui vous invitent à acheter les produits sont réliées aux odeurs et arômes caractéristiques.


Le marché de Ballaró

Mercato di Ballarò, verdure

“Ballarò” est sans doute le marché historique le plus ancien et le plus caractéristique de Palerme. Il s’étend du “Corso Tukory” (Porta S’Agata le long des anciens remparts) jusqu’à “Casa Professa”, une belle église baroque du 16ème siècle. Il longe plusieurs rues, toutes pavées de balades souvent inégales et  toujours mouillées, avec le centre crucial de la “Piazza del Carmine”, avec l’église baroque du même nom. En réalité il est difficile de distinguer la place a cause des chemins obligatoires conçus par les vendeurs qui placent la marchandise sur des caisses en bois et des marme balate.  La disposition des marchandises est déjà un art beau et bon avec les pailles collées sur chaque produit pour indiquer les prix: strictement arrondies au centime qui ressemble à un zèro mais qui est neuf. Vaus pouvez vraiment tout trouver et ne manquez pas les nombreux points de restautation de rue (street food) à Palerme et récemment cosmopolite.
Un voyage à travers les saveurs, les couleurs, les odeurs, les sons et les bruits d’une Pelerme multiethnique et évocatrice.


Le Marché “delle Pulci” (“aux Puces”)

Devenu une grande attraction touristique, il est situé près de la magnifique Cathédrale de Palerme, entre la place peranni et le Place du “Papireto” et c’est le centre des antiquités de Palerme. Ici on peut trouver une série de cabanes en tôle permanentes, pleines de meubles antiques, parfois restaurés, de peintures d’ameublement et d’autres objets en tous genres, un véritable mise eu oeuvre pour les touristes qui recherchent ces bibelots anciens parfois uniques en leur geure.

Ouvert tous les jours du matin au coucher du soleil, Jours fériés compris.


“Lattarini”

C’est l’un des marchés historiques de Palerme, situé dans le quartier de “Kalsa”, pas loin du marché de la “Vucciria”. Marché typique de petits magasins et stands pour la vente de laines et cotons à broder, de vêtements de travail variés tels que costumes, Jeans, tricots et vêtements militaires, tels que bottes en caoutchouc blouses et uniformes professionnels, un véritable point de repère pour l’achat économique de cette varieté de produits.

Rosamaria Prezzabile

Ti è piaciuto? Condividilo con gli amici!

Rimani aggiornato su Telegram

Rosamaria Prezzabile 
Insegnate di Lingua Francese

LASCIA UN COMMENTO

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ti potrebbe interessare anche...

La storia della manna in Sicilia

La storia della manna in Sicilia ha radici molto antiche, risalgono probabilmente agli arabi che importarono nella "terra del sole" i frassini da manna,...

Villa Trabia

Com'è abbastanza noto, sin dal XVII secolo presso l'aristocrazia siciliana, che possedeva già sontuosi palazzi a Palermo, si era affermata la consuetudine di costruire...

Bonus cultura: una guida per aiutare i diciottenni a capire come utilizzarlo

Come usare il bonus Cultura 18app? È un'iniziativa del Ministero per i giovani ed è dedicata a promuovere la cultura! Se sei nato nel 2002 e...

Chiesa del Carmine: dentro il cuore di Ballarò

Quante volte, da ragazzo, sono passato davanti al portone della chiesa del Carmine senza accorgermi della sua esistenza? Gli anni della prima adolescenza, quando...

L’urna con le ossa di Santa Rosalia

Fra qualche giorno ricorrerà il 397° festino della nostra amatissima patrona Santa Rosalia, ma anche quest’anno ci toccherà rinunciare alla sfilata del carro trionfale...

Rosalia Sinibaldi “la Santuzza”, Signora di Palermo

Rosalia Sinibaldi non è soltanto un’immagine ritratta in uno dei quadri presenti all’interno della Galleria Regionale di Palazzo Abatellis, né una rappresentazione lapidea che...